Un mécanisme de financement durable

 

Le Fonds Haïtien pour la Biodiversité, officiellement publié dans le Moniteur du 30 avril 2020, est établi depuis octobre 2018. C’est une institution à but non lucratif qui jouit de la personnalité juridique et de tous ses attributs. Il vise à faciliter le financement à moyen et long termes, d’initiatives et d’actions portées par les acteurs locaux pour la conservation, la préservation de la biodiversité en Haïti ainsi que le développement durable.

La pérennisation des actions de conservation et de développement durable est un défi majeur pour les acteurs nationaux.  A travers le mécanisme établi par le FHB, l’occasion est venue d’entrer dans un changement de paradigme en matière de mobilisation financière et d’utilisation en toute transparence des ressources pour des résultats durables.

C’est une Fondation indépendante, apolitique, philanthropique et orientée vers les résultats et le partenariat. Elle prône les principes de bonne gouvernance et l’utilisation efficace et transparente des fonds mobilisés par la mise en œuvre d’indicateurs concrets de performance et de gestion.

Le FHB a pour but de collecter, gérer, monétiser, canaliser et fournir des fonds pour l’accomplissement de la mission suivante : « Soutenir la conservation de la biodiversité et le développement durable associé pour la population d’Haïti en fournissant un financement de la conservation à long terme. »  

Les objectifs du FHB sont les suivants :

 

  1. Soutenir la conservation des zones (aires protégées) de ressources prioritaires pour la biodiversité naturelle ;
  2. Renforcer les capacités des acteurs locaux en matière de préparation et d’exécution de programmes et projets de conservation de la biodiversité et du développement durable en Haïti.
  3. Supporter des activités de développement durable générant des bénéfices tangibles à la fois pour les communautés locales haïtiennes et pour la biodiversité en Haïti.
  4. Développer des synergies entre les différents acteurs permettant de mobiliser les fonds nécessaires à la conservation de la biodiversité et au développement durable en Haïti.
  5. Soutenir la sensibilisation de la communauté sur les programmes de conservation de la biodiversité et d’éducation relative à l’environnement ;
  6. Assurer la pérennité des ressources du FHB ;
  7. Fournir des appuis financiers à toute organisation œuvrant pour la mission du FHB ;
  8. Entreprendre toute autre activité qui se rapporte à sa mission.

Le FHB peut :

 

  1. Recevoir et gérer divers types de fonds pour soutenir sa mission notamment le fonds de capital, le fonds d’amortissement, le fonds renouvelable et les fonds avec mandat de gestion ou toute autre donation ;
  2. Acquérir et détenir des biens, ressources et avoirs tant à Haïti qu’à l’étranger, de même que placer ses actifs financiers en devises étrangères sur les marchés financiers internationaux conformément aux règles de gestion établies par son Conseil de Direction ;
  3. Faire tout acte, notamment accorder des subventions, se rattachant à l’objet cité dans l’article 6 ci-dessus ; et
  4. Conclure toutes conventions utiles à l’accomplissement de sa mission.

Le FHB ne peut :

 

  1. Accorder de prêts, de découverts en compte courant, de subventions ni de libéralités directement ou par personne interposée aux membres à savoir les membres du Conseil de Direction, des organes et commissions, de la direction exécutive, les auditeurs ou gestionnaires de fonds et employés.
  2. Se porter caution ni donner aval à des engagements pris par eux envers les tiers. Cette interdiction s’étend aux conjoints, aux parents et alliés jusqu’au quatrième degré inclus.
  3. Faire des offres, ou autoriser un paiement ou un transfert de quelque chose de valeur à un fonctionnaire gouvernemental, à une organisation politique ou à un représentant de celui-ci, ou à un candidat à une fonction politique ;
  4. Accepter un paiement ou un transfert de propriété provenant d’une personne ou d’une organisation dans le but d’influencer un acte officiel ou une décision par ou pour cette personne dans le but d’obtenir, conserver ou donner des avantages à qui que ce soit.

Structure de gouvernance

Christelle Saint-Natus
Christelle Saint-Natus
Membre du Conseil de Direction
Florian Tourteau
Florian Tourteau
Membre du Conseil de Direction
Huswald Timothée, MBA
Huswald Timothée, MBA
Président du Conseil de direction
Maxène Atis, MBA
Maxène Atis, MBA
Trésorier
Melissa Sanon
Melissa Sanon
Vice-Présidente
Prénor Coudo
Prénor Coudo
Membre du Conseil de direction
Stervins Alexis, PhD
Stervins Alexis, PhD
Membre du Conseil de Direction

 

Les organes internes de gouvernance du FHB sont : l’Assemblée Générale et le Conseil de Direction qui est supporté par un Conseil Consultatif.

Le Conseil de Direction s’appuie également sur la Direction Exécutive, l’Organe d’Audit Administratif et Financier ainsi que l’Organe de Suivi et Évaluation.

RESSOURCES DU FHB

Les ressources actuelles du FHB proviennent de dons de partenaires internationaux comme la KFW, la Banque Mondiale, le FEM à travers la mise en place d’une dotation qui va générer des intérêts qui serviront à financer des projets en Haïti. 

Le montage du FHB est fait en s’alignant sur les critères d’éligibilité au Fonds Caribéen pour la Biodiversité (Caribbean Biodiversity Fund) qui est un mécanisme régional de financement de la biodiversité. 

Plusieurs partenaires dont le Ministère de l’Environnement, la Société Audubon Haïti, ONU Environnement, The Nature Conservancy (TNC), la Banque Mondiale, la Banque Interaméricaine de Développement (BID), l’Ambassade de Suisse en Haïti, la Coopération Allemande, le PNUD, l’AFD et JP-HRO, ont contribué à la concrétisation de ce projet. 

Les appuis financiers de la Suisse, de la Norvège, de l’ONU environnement, du PNUD, de TNC, du FEM de la Banque Mondiale et de l’USAID ont joué un rôle majeur dans le processus.

Nos partenaires

AFD
Agence nationale des aires protégées
Ambassade de Suisse en Haïti
BID
BM
CBF
CIAT
FNGA
FOKAL
Fondation Macaya
Fondation Seguin
GAFE
GIZ
Institut Haïtien de l’Énergie
KFW
MARNDR
Ministère de l’Environnement
ORE
PNUD
PNUE
REPIE
Société Audubon
TNC
Université d’État d’Haïti
Université Quisqueya